++ Jeu : aide et référence ++ -
EN
 
 Strictement confidentiel
 24 heures par jour
 7 jours par semaine
 Sans frais, bilingue

Pour prévenir la rechute

En essayant de cesser de jouer ou de jouer moins, un joueur excessif peut vivre des situations ou des sentiments qui rendent son objectif difficile à atteindre. 

Chaque joueur excessif possède ses propres déclencheurs de risque. Ces déclencheurs peuvent se présenter isolément ou interagir pour lui faire oublier ses résolutions. 
Il est donc important que chaque joueur identifie les siens pour apprendre à les gérer et éviter ainsi la rechute. 

Voici des repères et des conseils qui peuvent aider à le faire.

Maîtriser ses émotions négatives et positives

  • En vivant des émotions négatives telles que la frustration, la tristesse, l’irritabilité, la solitude ou la colère, le joueur peut retrouver l’envie de jouer. Il peut penser que jouer aide à mieux se sentir. 
  • À l'opposé, le joueur peut aussi vouloir jouer pour célébrer une occasion spéciale ou un événement heureux, ou simplement parce qu’il se sent particulièrement bien. 
  • Le joueur peut aussi vivre un événement favorable inattendu : par exemple un rentrée d'argent ou une phase positive au travail. Cet événement peut lui donner le sentiment d’être particulièrement chanceux, de pouvoir gagner à tout coup.

Éviter les occasions de jouer 
La proximité d'un lieu de jeu ou la réunion d'amis pour une partie de poker, par exemple, constituent des occasions auxquelles le joueur peut trouver difficile de résister. 

Modifier ses habitudes 
Par exemple, si le joueur a pris l’habitude de jouer en revenant du travail, il peut trouver difficile de briser cette routine. Il en va de même si, par exemple, il a toujours joué un jour précis de la semaine, quand il est seul ou en présence des mêmes amis. 

Rester réaliste 
Le joueur peut croire être en mesure de gérer une situation de jeu qui lui a déjà causé des difficultés. 

Résister à l’envie de « se refaire » 
Si, par exemple, le joueur n’arrive pas à payer ses comptes, il peut vouloir tenter de regagner l'argent qu’il a perdu. 

Résister à la pression sociale 
Si le joueur fait partie d'un groupe d'amis qui s’adonnent au jeu, il peut trouver difficile de leur dire qu’il ne joue plus. 

Pratiquer d’autres activités

  • Des problèmes au travail, des difficultés financières ou des relations tendues peuvent donner au joueur l'impression que le jeu offrirait un moyen d'évasion. 
  • Également, si le joueur s’ennuie, il peut être tenté de retrouver un peu d'excitation en jouant de nouveau.
DEMANDES D'AIDE



514 527-0140

Montréal et environs

1 800 461-0140

Partout au Québec